Bien choisir votre confiture d'oranges et clémentines : recettes et conseils - Les Comtes de Provence

Oranges et clémentines : astuces, recettes et conseils pour bien choisir votre confiture

jeudi 26 mai 2022 - 00:01

Plutôt confiture d’oranges ou de clémentines ? Découvrez la différence entre ces deux préparations ainsi que les options de dégustation qu’elles offrent. Apprenez les trucs et astuces pour choisir une recette de qualité qui vous apportera à la fois plaisir gustatif et bienfaits fruités.

Faire la nuance gustative entre orange et clémentine

iStock-617378520-1

Outre la taille, la forme et l’arbre dont elles proviennent, ces deux fruits de la saison hivernale se différencient aussi par leur goût. L’orange arbore une saveur douce et sucrée, parfois rehaussée d’une amertume plus ou moins prononcée. La clémentine est juteuse et sucrée, mais dégage pour sa part une certaine acidité. La clémentine a aussi la particularité de ne pas contenir de pépins.

Et pour les recettes de confiture ?

  • Confiture d’oranges douces : peu d’amertume, goût sucré et fondant, contient quelques morceaux d’écorce.
  • Confiture d’oranges amères : préparation aux arômes plus puissants, mêlant amertume et sucre, avec zestes plus ou moins épais.
  • Confiture de clémentines : goût doux et sucré relevé de notes acidulées et parfumées.

Si vous avez envie d’essayer quelque chose de nouveau, nous vous invitons à goûter la confiture de clémentines, délicate et moins courante que les autres agrumes pour ce genre de recettes.

Confiture d’oranges et de clémentines : recette traditionnelle ou industrielle ?

La confiture est une recette à base de fruits (pulpe, quartiers, écorce, etc.), de sucre et d’eau, dont la consistance se gélifie après cuisson. Une fois cette base établie, les marques se différencient au niveau de la fabrication et des ingrédients.

  • Les confitures industrielles sont souvent moins chères. Ceci s’explique pour plusieurs raisons : utilisation de fruits congelés, hors saison et/ou importés, de substituants chimiques au jus de citron, au sucre et au gélifiant. En cuisine, ces confitures sont majoritairement fabriquées par des machines, avec un objectif de rendement plutôt que de qualité. Les confitures industrielles contiennent en général le minimum légal de fruits, à savoir 35%.
  • Les confitures de fruits traditionnelles ou artisanales privilégient l’utilisation de produits de qualité. Plus authentiques, elles se rapprochent des recettes faites maison. Il s’agit souvent de confitures avec plus de fruits, notamment pour les confitures extra (au moins 45 % de fruits). Hormis la composition, la préparation est aussi primordiale, avec une cuisson dans des bassines ou des marmites pour une répartition plus homogène de la chaleur durant la cuisson.

Si la qualité de votre confiture d’oranges et de clémentines vous importe, optez pour une fabrication traditionnelle, et privilégiez aussi autant que possible les marques françaises.

Une confiture d’oranges et de clémentines avec plus ou moins de sucre ? 

Les quantités varient d’une recette à l’autre. Cependant, pour qu’une confiture soit considérée comme telle, il faut au moins 55% de sucre au total après cuisson des ingrédients. Lorsque vous achetez votre pot de confiture, vérifiez la quantité de sucre dans la recette.

Concernant le choix, tout dépend de vos goûts, mais si vous avez un régime particulier et/ou si vous souhaitez profiter au maximum du goût des agrumes, le mieux est d’opter pour des pots de confiture contenant moins de sucre.

Chez Comtes de Provence, les confitures d’agrumes contiennent environ 55 grammes de sucre de canne pure, comme la confiture de clémentines bio, et la confiture d’oranges amères ou douces. Il existe aussi des recettes allégées avec seulement 42 grammes, comme la confiture d’oranges douces bio.

Notre conseil : De nombreuses préparations comptent du sucre blanc raffiné. Résultat ? Un goût moins authentique et un sucre peu sain pour l’organisme, notamment en raison de son indice glycémique élevé. Privilégiez les recettes élaborées avec des sucres bruns (blond, canne, complet, etc.) qui sont meilleurs pour la santé et bien plus savoureux. 

Cuisine et dégustation : idées pour savourer votre confiture d’oranges et de clémentines 

  • Pour les classiques, on tartine la confiture sur du pain, de la brioche, des crêpes ou des pancakes. On peut aussi la mélanger avec du yaourt ou du fromage blanc. 
  • Pour les plus audacieux, elle sublime le canard laqué, le gibier, le rôti de porc, les fromages à pâte pressée cuite (Comté, Beaufort, etc.). Elle parfume également à merveille les vinaigrettes.
  • Pour les becs sucrés, les confitures d’oranges ou de clémentines se transforment en dessert, avec par exemple un gâteau au chocolat noir et cœur de clémentines, des macarons, des nonnettes fourrées à la confiture. Elle peut aussi accompagner un pain d’épices, un cake nature ou des scones.
  • De manière générale, les confitures d’oranges ou de clémentines se marient à merveille avec certaines épices comme par exemple, la cannelle, la vanille ou encore le gingembre.

Plan du site | Mentions légales | Politique de confidentialité | Création de site internet agence Oyopi

Copyright 2022 © Les Comtes de Provence - Tous droits réservés